Le Cabinet du Docteur Philippe Garcia

Le cabinet de consultation du Docteur Philippe Garcia

Le Docteur Philippe Garcia vous accueille dans son cabinet de l'avenue de la Motte Picquet, dans le 15e arrondissement de Paris, à proximité du champ de Mars.
Chirurgie esthétique Paris

Cliniques

Le Docteur Philippe GARCIA opère principalement dans deux cliniques parisiennes réputées :

  • 75116 PARIS
  • 75116 PARIS

Nous contacter

N'hésitez pas à contacter le cabinet du Docteur Philippe Garcia

La chirurgie esthétique est une discipline chirurgicale qui a le pouvoir de modeler, réparer ou embellir le corps humain. La chirurgie esthétique propose des modifications corporelles provisoires (liftings, liposuccions, traitement antirides par la toxine botulique) ou définitives (chirurgie des seins, rhinoplastie, changement de sexe, etc.)
La chirurgie esthétique est une discipline officielle depuis 1989 avec une formation spécifique se traduisant par une qualification délivrée par le Conseil national de l’Ordre des médecins. Cette qualification est l’aboutissement d’un enseignement et d’une formation spécifique et précise, sanctionnés par des examens et des diplômes. La chirurgie esthétique est inclus officiellement dans la qualification de chirurgie plastique reconstructrice. La chirurgie esthétique est devenue : chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique.
La publicité de la chirurgie esthétique se développant de manière massive et anarchique, il est indispensable que le patient soit très attentif à la qualification du chirurgien esthétique qui va intervenir.
La loi du 4 mars 2002 est une étape fondamentale dans la réglementation de la pratique de la chirurgie esthétique dans le système de santé en renforçant les obligations des praticiens et en réglementant les cliniques de chirurgie esthétique. Dans le but du consentement éclairé du patient la publicité est interdite, le devis est obligatoire ainsi que l’information la plus complète possible sur le ou les actes chirurgicaux pratiqués.
A la différence de la chirurgie plastique et reconstructrice où le corps est réparé et reconstruit à la suite de maladies ou d’accidents, la chirurgie esthétique proprement dite s’occupe de patients qui vont consulter pour faire modifier des parties saines leur corps. Correspondant à une demande de la personne qui souhaite y avoir recours, la chirurgie esthétique n’est motivée ni par une pathologie ni par ses séquelles, mais par les conséquences morphologiques du vieillissement (exemples : lifting cervico-facial, resurfaçage cutané par laser, blépharoplastie, calvitie, ptôse mammaire, etc.), de la grossesse (ptôse mammaire, plastie abdominale), ou de disgrâces acquises ou constitutionnelles non pathologiques (exemples : rhinoplastie, implants mammaires, lipoaspiration…).
Ces patients ressentent très désagréablement une partie de leur anatomie et ont un besoin de faire modifier leur corps, pour des raisons strictement personnelles, grâce à une intervention de chirurgie esthétique. Dans ce cas là, il ne faut pas négliger la pression sociale dans cette volonté de modifier son corps pour paraître plus conforme aux canons de la beauté qui s’affichent dans la société contemporaine à travers les médias, le monde de la mode et la publicité. L’intervention de chirurgie esthétique est une recherche pour le patient d’une mise en harmonie de lui-même avec l’image qu’il souhaite montrer aux autres.
L’intervention de chirurgie esthétique non dictées par une quelconque justification médicale ne sont pas couvertes par la Sécurité Sociale.
Le dialogue entre le chirurgien et son patient en chirurgie esthétique est fondamental pour bien essayer de cerner la volonté réelle du patient, son désir profond de faire coïncider l’image de son corps avec ce qu’il ressent profondément. La prudence est toujours de mise avant une opération de transformation.

À la fin des années soixante-dix, la chirurgie esthétique, par le biais de la pose des implants mammaires, fut un phénomène qui s’est fortement développé en France. La généralisation des interventions de chirurgie esthétique, dont l’ambivalence fut favorisée par le terme même de chirurgie, se rapprochant de la prestation médicale, a contribué à transformer le patient, qualifié de client, en véritable consommateur de santé.

La première consultation avant une opération de chirurgie esthétique permet au chirurgien d’évaluer les besoins du patient et d’estimer s’il est envisageable d’y répondre. Un temps de réflexion de 15 jours entre la consultation et l’intervention de chirurgie esthétique est nécessaire. Le patient ne doit pas hésiter à demander un second entretien s’il a besoin d’explications complémentaires car une opération de chirurgie esthétique est le fruit d’une réflexion et d’une décision personnelle aboutie. Une opération de chirurgie esthétique n’en demeure pas moins une intervention chirurgicale, avec toutes les précautions à prendre. La signature d’un devis avant une opération de chirurgie esthétique est obligatoire, tout comme un délai de réflexion de 15 jours de la part du patient. Seul un chirurgien plasticien, spécialiste qualifié est à même de proposer, dans les meilleures conditions, une opération de chirurgie esthétique adaptée aux besoins de chaque patients, avec pour objectif la minimisation des risques et l’excellence des résultats. Néanmoins, pour se déclarer spécialiste, il doit suivre un cursus en internat de chirurgie avec une spécialisation en chirurgie plastique et chirurgie esthétique et ensuite obtenir une autorisation délivrée par le Conseil de l’Ordre des Médecins.