Otoplastie

Une otoplastie se propose de corriger les anomalies du cartilage présentes au niveau du pavillon de l'oreille et responsables de son aspect "décollé". Procéder à une otoplastie consiste à remodeler la forme des oreilles dont les pavillons sont proéminents. Cette opération peut se pratiquer sur une seule oreille ou sur les deux. L’intervention peut être pratiquée à partir de sept ans, puis à tout âge de la vie.

Précisions

Le cartilage du pavillon, responsable de la forme disgracieuse de l'oreille, est remodelé. Trois types d'anomalie peuvent coexister : l'orientation du pavillon par rapport au côté du crâne est trop prononcée donnant un aspect décollé à l'oreille ; la cavité de l'oreille externe est trop importante, donnant l'impression d'une oreille projetée vers l'avant ; sa forme est trop lisse par manque de plis, donnant un aspect disgracieux.

L'otoplastie peut corriger ces défauts en restructurant la forme du cartilage. Les oreilles sont recollées, leur symétrie est conservée et leur aspect reste naturel. Les résultats améliorent l'aspect esthétique qui se répercute sur l'état psychologique du patient, notamment si celui-ci est jeune et scolarisé.

Le diagnostic est évident dès le premier regard. La consultation à essentiellement pour but de rassurer le patient qui est souvent jeune et de lui expliquer en termes simples les principes de l’intervention et les suites opératoires.

Les incisions se pratiquent sur la partie postérieure de l'oreille ou dans le sillon naturel situé derrière celle-ci. D'autres légères incisions sont parfois nécessaires. Dans ce cas, elles sont réalisées sur l'extérieur du pavillon et dans les sillons afin de minimiser les cicatrices.

Après l’incision, le cartilage est d’abord isolé, pour être ensuite remodelé. Le remodelage du cartilage consiste à embellir les formes existantes de l'oreille en modifiant les plicatures qui sont maintenues par des sutures réalisées en profondeur. Le cartilage doit parfois être coupé. Le chirurgien peut modifier la position du pavillon au moyen de points réalisés sur différents niveaux.

Le bandage est constitué de bandes souples englobant les oreilles pour les maintenir et faisant le tour de la tête. Il faut compter 30 à 90 minutes pour une intervention concernant les deux oreilles, en fonction du travail à réaliser.

Les suites opératoires ne sont généralement pas douloureuses, même si le patient peut ressentir de petits tiraillements. Des antalgiques peuvent être alors prescrits. Le bandage est retiré dès le lendemain. Aucun pansement n’est utile, seule l’utilisation d’un bandeau est justifiée.

Quelques bleus et gonflements peuvent apparaître mais disparaissent au bout d’une dizaine de jours. Le port d’un bandeau comprimant est nécessaire jour et nuit pendant deux semaines. Il est recommandé de ne pas se toucher ou se frotter les oreilles, et d’éviter la pratique de sport violent qui pourrait altérer le résultat définitif de l’opération.

Il faut patienter un à deux mois pour apprécier les résultats, temps nécessaire aux tissus pour s'assouplir à nouveau et à l'oreille pour dégonfler. On distingue bien les formes du pavillon. Les cicatrices, rosées au début, s'atténuent au fil du temps. Les oreilles sont embellies : leur position est équilibrée et symétrique, les formes de leurs plicatures sont harmonieuses, elles sont naturelles.