PRP (Plasma riche en plaquettes)

Le PRP (plasma riche en plaquette), est connu depuis de nombreuses années pour favoriser la régénération des cellules et la cicatrisation des lésions ligamentaires. Aujourd'hui très utilisée en médecine esthétique, cette technique offre des résultats intéressants sur le rajeunissement et la qualité de la peau.


Précisions

Le PRP, plasma riche en plaquette, est la composante liquide du sang, dans lequel baignent les éléments figurés (thrombocytes, leucocytes, érythrocytes). Il est obtenu après centrifugation du prélèvement, séparant les éléments figurés du plasma. Ce dernier est riche en vitamines, sels minéraux, glucose, lipides et protéines. Il est utilisé comme facteur de croissance, indispensable à la régénération tissulaire.

Le PRP est utilisé depuis de nombreuses années en chirurgie orthopédique pour favoriser la régénération des cellules et la cicatrisation des lésions ligamentaires, tendineuse et du cartilage.

Des études cliniques ont prouvé que le PRP a plusieurs fonctions :
  • Régénération, activation et prolifération des cellules progénitrices locales
  • Stimulation du processus de microvascularisation, des fibroblastes et du collagène
  • Cicatrisation

En médecine esthétique

Les objectifs en médecine esthétique découlent des résultats fiables obtenus en chirurgie orthopédique :

  • Amélioration de la texture, et de la qualité de la peau (densité, luminosité, régularité du grain de peau, unification du teint)
  • Traitement des cernes (volumes et couleurs)
  • Régénération des fibres élastiques
  • Amélioration de l’alopécie
  • Amélioration des cicatrices
  • Amélioration du confort vulvo-vaginal

Le traitement peut être associé à d’autres procédures, avec de beaux résultats post chirurgicaux pour une optimisation de la cicatrisation, ou en association à des séances de peelings pour un traitement global. On note une bonne stimulation du collagène et donc une amélioration des volumes des mains et du visage sur le long terme. Toutes les zones du visage et du corps peuvent être traitées (décolleté, mains, vergetures…).

Déroulement d'une séance

Il faut prévoir 30 à 45 minutes au cabinet de votre chirurgien pour effectuer une séance de PRP. Dans un premier temps, après démaquillage du visage et désinfection de la zone de prélèvement, votre chirurgien prélève une faible quantité de sang (une à deux petites seringues). Le système de prélèvement utilisé par le Docteur Garcia est fabriqué et distribué par le laboratoire ARTHREX. Il s’agit d’un matériel médical de classe 3, dont la spécificité technique offre une sécurité optimale dans le prélèvement et la réutilisation du plasma riche en plaquettes (PRP), grâce à un système entièrement clos et autologue.

Après centrifugation (5 à 6 minutes), et en fonction de la zone à corriger, le plasma est utilisé en injection ou en mésothérapie.

Il faut prévoir trois séances à un mois d’intervalle pour obtenir un résultat optimal, même si l’aspect de la peau change immédiatement. Le teint est unifié, et la peau retrouve de l’éclat. La reprise d’une activité est immédiate après chaque séance.

Conseils & précautions

Il est conseillé de bien s’hydrater, en buvant 1 litre d'eau de plus par jour au cours des 48 heures précédent la séance, pour obtenir une meilleure qualité de plasma. Le/la patient(e) évitera la prise d'alcool, qui déshydrate.

Ne pas se maquiller avant la séance.

Chaque patient est un cas particulier. Votre chirurgien est le mieux placé pour vous donner les conseils adaptés à votre cas.

Suites & contre-indications

Il est conseillé de ne pas nettoyer son visage, ni d’y appliquer une crème au cours des 6 heures suivant l’intervention, pour une meilleure action du PRP dans les tissus. Les risques d’effets secondaires son réduits au minimum du fait de l’injection autologue. Quelques ecchymoses peuvent apparaître, notamment dans le cas du traitement d’un cerne, et disparaitront au bout de quelques jours. On peut voir apparaître quelques rougeurs sur la peau de la zone traitée. Comptez 48 heures pour les voir disparaître !

Consultez votre chirurgien pour connaître les contre-indications à cette technique.