Tout savoir sur une séance d'injections

PHI_0030
Tout savoir sur la chirurgie dermatologique
24 November 2014
FILS
Tout savoir sur les fils tenseurs
6 March 2015
Tout voir

Tout savoir sur une séance d’injections

syringe injection beauty concept
La médecine esthétique a gagné ses lettres de noblesse en devenant le complément incontestable de la chirurgie. L’objectif est très clair : lutter contre le vieillissement et procéder à un réel rajeunissement. Qu’il s’agisse de compléter les résultats d’une blépharoplastie, de restaurer le volume des lèvres, d’atténuer les rides de l’âge, ou simplement d’hydrater en profondeur et redonner de la luminosité à un visage fatigué, tous les traitements ont pour objectif de redessiner les reliefs naturels, avec délicatesse et respect de l’harmonie du visage.
  • NATUREL

  • DISCRET

  • INDOLORE

  • HARMONIEUX

EN THEORIE

  • Pourquoi chez mon chirurgien ?

Les injections dans la face nécessitent une connaissance parfaite de l’anatomie pour choisir au mieux les produits efficaces et calculer le positionnement et le volume nécessaire afin de respecter l’harmonie d’un visage.

Il est également nécessaire de connaître parfaitement la topographie des éléments nobles pour minimiser le risque de complications.

De nombreux travaux anatomiques récents conduits par des équipes de chirurgiens ont également permis de classifier la forme, le volume et les cloisonnements des masses graisseuses de la face.

Chaque injection doit être parfaitement maîtrisée pour minimiser les risques. Il faut savoir où injecter, et à quelle profondeur pour optimiser les résultats.

EN PRATIQUE

  • Comment ça se passe ?
La séance d’injections a lieu au cabinet du praticien. Confortablement installée sur la table d’examen, la patiente est allongée à 45°.

Dans la majorité des cas, aucune préparation de la peau n’est nécessaire. Cependant, quelques précautions doivent être respectées :

  • pas de traitements lourds chez un dentiste une semaine avant l’intervention, ni une semaine après dans le cas d’une injection des lèvres
  • pas de traitements ophtalmologiques une semaine avant et après traitement de la vallée des larmes
  • pas d’aspirine

Dans tous les cas de figure, votre chirurgien doit évoquer avec vous vos antécédents médicaux, vos allergies éventuelles, et saura s’adapter. Un échange préalable avec le chirurgien est indispensable pour déterminer avec précisions les attentes de chaque patiente, et adapter son traitement à la morphologie, et aux traits qu’elle souhaite améliorer. Le chirurgien saura déterminer la juste dose de produit nécessaire, et ne doit pas « sur-corriger ».

L’objectif est l’obtention d’un résultat NATUREL, EFFICACE et DURABLE.

Comptez 30 à 45 minutes de séance, en fonction de la zone à améliorer. On peut traiter plusieurs zones par séances (rides du lion avec de la toxine botulique, comblement des sillons naso-géniens avec de l’acide hyaluronique, améliorations de la vallée des larmes, traitement du cerne, ride d’amertumes…) mais il est prudent de ne pas associer la toxine botulique avec un autre traitement au cours de la même séance.

Le chirurgien dessine sur la peau, à l’aide d’un crayon spécialement conçu, les traits qui serviront de guide lors de l’injection. Il est nécessaire de réaliser des photographies de face et de profil avant et après la réalisation des dessins. Ces dernières serviront de compte rendu opératoire pour permettre une analyse des résultats et assurer les reproductibilité ou la modification du traitement, au cours des futures séances d’injection.

Une anesthésie du point d’entrée de la canule d’infiltration est pratiquée. Le geste du chirurgien est efficace et précis. Le produit est injecté à l’aide d’une fine aiguille ou d’une canule en fonction des améliorations à apporter. Les injections s’effectuent en rétro-injection, de façon à parfaitement maîtriser la quantité de produit injecté et équilibrer les volumes le cas échéant.

GROS PLAN SUR LES PRODUITS

  • Quel produit pour quel résultat ?

Il existe plusieurs sortes d’acide hyaluronique, servant principalement à combler les rides d’une part (sillons naso-géniens, ridules de la lèvre supérieure) et redonner du volume d’autre part (pommettes, joues creuses…) ou encore redessiner une lèvre.
La toxine botulique s’utilise depuis bien longtemps sur la partie supérieure du visage (rides inter-sourcilières, rides frontales, pates d’oie) en immobilisant les muscles rattachés à ces zones. Pourtant, depuis plusieurs années les indications de traitement de la partie basse du visage, région péri orale, ligne mandibulaire et cou, se développent et apportent des résultats très convaincants.
Le méso-needling , technique utilisant une roulette munie d’une centaine de micro-aiguilles, va permettre au produit injecté de pénétrer en profondeur. Il s’agit dans ce cas d’acide hyaluronique enrichi de sels minéraux, de vitamines…apportant ainsi une hydratation profonde, une amélioration visible de la peau, tel un coup d’éclat !
L’injection de graisse est de plus en plus utilisée. Complètement autologue, le prélèvement se fait rapidement dans une zone « fournie » : intérieur des genoux, ventre. Le prélèvement est centrifugé pour n’en retirer que la graisse, qui sera injectée tel un produit volumateur (dans les pommettes par exemple) ou de comblement (dans les rides).
Le PRP (Plasma riche en plaquettes) est une nouvelle technique d’injection de plaquettes, prélevées à l’aide d’une prise de sang, centrifugé pour n’en garder que le précieux liquide à injecter : le plasma. Complément idéal d’une intervention, ce traitement améliore remarquablement le temps de cicatrisation et de récupération après une intervention de chirurgie esthétique.

Comments are closed.